Le recyclage des bouteilles en PET

Pour commencer, un petit post sur le recyclage des bouteilles en plastique. Je parlerai uniquement des bouteilles d’eau plate, gazeuse ou de soda. Pour les contenants de produits ménagers, les matériaux et le process sont un peu différents.

Les bouteilles sont généralement fabriquées en PET (polyéthylène téréphthalate). Le grade utilisé est assez précis pour permettre une résistance chimique, mécanique, et une durabilité tout au long de l’utilisation des bouteilles. Lorsque le contenu est gazeux les bouteilles peuvent être multicouches pour éviter de perdre le gaz contenu. Certaines bouteilles colorées sont bi- voire tri-couches, ce qui ne facilite pas le recyclage parce que l’une de ces couches est souvent constituée d’un matériau différent.

La règle dans le recyclage c’est de limiter le mélange de matériaux. 

Plus on arrivera à trier finement plus on sera en mesure de bien valoriser les matériaux dans les process industriels. Donc notre PET est un matériau qui, une fois collecté et trié, peut être valorisé en emballage alimentaire ou en matière première pour d’autres applications moins exigeantes comme la fabrication de fibres textiles ou d’autres objets. La difficulté pour valoriser des bouteilles en bouteilles est de les trier suffisamment pour qu’une fois réintroduit dans le process de fabrication, le PET permette d’obtenir des bouteilles transparentes et résistantes aux contraintes mécaniques et environnementales.

Le PET est un polyester et (pour ceux qui se souviennent de leurs cours de chimie au lycée) est obtenu par polycondensation, c’est-à-dire qu’au cours de sa fabrication l’eau est extraite de la matière en cours de réaction pour favoriser la formation des chaines macromoléculaires. Mais cette réaction étant réversible, le PET se dégrade en présence d’eau. Je vous rassure, c’est très très lent à température ambiante (plusieurs centaines d’année). Mais à 80°C (oups j’ai laissé ma bouteille dans la voiture en plein cagnard) cela peut devenir assez rapide.

Le choix du grade de PET est donc très important dans la fabrication des bouteilles,

Tout comme son process qui permet une bi-orientation des macromolécules et limite la diffusion d’eau ou de vapeur dans le matériau.

Une fois trié/lavé le PET est broyé sous la forme de paillettes et classé par grade. Si vous essayez d’acheter du PET recyclé on vous proposera plusieurs grades. La différence entre ces grades est la quantité et le type de « polluants » c’est-à-dire tout autre matériau que le PET.

Papier, colle, PEHD, etc. Plus ces matériaux seront en faible quantité plus vous vous rapprocherez du grade alimentaire. Cependant un PET recyclé, même de grade alimentaire, se dégradera plus rapidement dans le process de production (extrusion, injection et soufflage à chaud) Il ne pourra pas être valorisé indéfiniment : 2-3 fois maximum en boucle fermée pour garder les caractérisées d’un PET vierge. A moins que vous n’acceptiez d’acheter des bouteilles jaunes voire orangées, je doute que la 3e fois ait beaucoup de succès.

Le meilleur moyen de valoriser la matière est de la mélanger avec un PET dit « vierge » c’est-à-dire qui n’est pas issu du recyclage. Même si le mélange se dégradera également plus vite qu’un PET vierge seul, il restera acceptable pour une utilisation alimentaire. Donc le système de bonus-malus mis en place par le gouvernement ne prend pas en compte ce problème, on ne recycle pas un matériau plastique comme on le ferait pour de l’aluminium, le plastique se dégrade au fur et à mesure des process.

Ce qui est complexe finalement dans le remplacement du PET bouteille c’est le cahier des charges initial qui est très exigeant.

Il y aurait un moyen de reconstituer la matière mais ce moyen est coûteux et énergivore donc l’intérêt est très limité. Il existe plusieurs thèses sur le sujet (dont la mienne qui date un peu par contre), et largement de quoi s’informer sur le sujet. On ne dirait pas comme ça mais les bouteilles sont malmenées pendant leur transport/stockage/utilisation et peu de matériaux peuvent prétendre à ce poste.

Sauf le verre, mais cela implique une modification des habitudes de consommation. De toute manière si on souhaite diminuer la quantité de plastiques, cela sera nécessaire. Les industriels ne produisent que ce qui peut se vendre après tout.

Le petit lien vers le #thread twitter : https://twitter.com/Kako_line/status/1087054467651039232

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :