DEBUNK – Article de Yale Environment sur l’impact environnemental des plastiques

Un exemple d’article sur l’impact environnemental du plastique, où la volonté de l’auteur est d’orienter l’opinion pour un objectif précis. Les chiffres ne sont pas à remettre en cause. Ce sont les informations manquantes qui le sont. Comme quoi, on peut être une institution avec une bonne réputation et manipuler l’information à sa guise.

Voici le lien vers l’article de Yale Environment ici.

Tout d’abord, l’article extrait des phrases ou des paragraphes, un cherry-picking sans prendre en compte le contexte, sans forcément donner les liens vers les sources en question d’aillleurs, j’ai dû en chercher certaines. Vous verrez que cela a son importance. Et après tout, qui s’amuserait à aller voir TOUTES les sources de cet article ? 😉

Question contexte, l »article est écrit au moment où les demandes de mise en service de sites pétrochimiques américains sont en cours (prévues pour 2020). L’ambition de l’auteur est donc clairement de freiner voire d’empêcher ces sites d’être mis en service. C’est une sorte de lobbying finalement, qui vise l’opinion. Je ne juge pas leur objectif, il y a peut-être des raisons, mais la méthode me parait très critiquable. Je m’explique en 3 points :

1/ Le cycle de vie. Les arguments que je vous donne pour vous expliquer qu’il est important de prendre en compte le cycle de vie complet du matériau sont cités. Mais pas développés. Pas un seul chiffre. Cela donne l’impression d’un traitement du sujet complet mais ça n’est pas le cas.

Aucune analyse du cycle de vie à titre d’exemple sur les impacts évités (véhicules, avion…) aucune comparaison avec des matériaux alternatifs.

De ce point de vue je trouve cela très malhonnête parce que certaines sources citées en parlent.

2/ La fin de vie. Le plastique étant un matériau organique, sa décomposition génère du CO2 entre autres. Mais c’est un processus très lent. Le texte ci-dessous est signe d’une méconnaissance flagrante du sujet.

Est-ce qu’on ne nous explique pas que le plastique est un matériau durable qui se dégrade entre 100 et 400 ans ? C’est le temps qu’il mettra à se décomposer c’est donc très étalé dans le temps. Tant qu’on ne le brûle pas, l’émission du matériau sur sa durée de vie est très faible.

3/ Les contours de l’analyse d’impacts. L’article prend en compte les impacts bruts de la pétrochimie en les associant aux plastiques. Ce qui est très perturbant depuis quelques mois, c’est que le terme « plastique » est associé aux polymères. Ici il est associé à la pétrochimie de manière générale. Il faut savoir que la pétrochimie inclut les polymères (plastiques, résines thermodurcissables, élastomères) mais également les solvants, les lubrifiants, les produits chimiques synthétiques en général. Ça touche énormément d’applications.

Aujourd’hui, 4% de la production totale en pétrole et gaz sont destinés à fabriquer des polymères, dont les plastiques.

Pour comparaison, 87% de la production oil&gas sont destinés au transport et à l’énergie (source)

En termes d’impact direct de la production, le plastique est souvent associé à la pétrochimie et à la chimie. Sur le même site de l’International Energy Agency (IEA) cité par l’article, vous avez les informations suivantes, avec la chimie/pétrochimie dans la même catégorie.

De plus l’IEA explique bien que le scénario le plus impactant, seul présenté dans l’article de Yale Environment a des solutions très faciles à mettre en place : le recyclage et la réutilisation des produits, limiter le jetable quand c’est possible…

Il est précisé dans le rapport de l'IEA que d'ici 2050, les émissions de CO2 évitées résultant de l’augmentation du recyclage et de la réutilisation du plastique équivalent aujourd'hui à environ la moitié des émissions annuelles du secteur de la chimie !

C’est juste énorme ! attention on ne parle pas de substitution ici, juste de gérer ses déchets et de remplacer le jetable par du plastique réutilisable. Voyez que cela a un impact énorme. Et ce n’est pas la seule institution qui en parle : le World Economic Forum précise que si nous continuons à ne pas nous soucier de nos déchets et à utiliser les plastiques de la mauvaise manière, le plastique finira par avoir un impact environnemental très important. Le document ne parle pas des alternatives et des autres matériaux. Je précise parce que je pense que ce qui s’applique au plastique doit s’appliquer à n’importe quel matériau.

L’économie circulaire est mise en avant, avec la diversification des ressources utilisées, le recyclage, la réutilisation, la réparation… mais il n’est pas question d’interdiction !

Cette économie circulaire se fera par étape parce qu’il est nécessaire d’avoir les infrastructures nécessaires pour éviter des fuites de matériaux ou une défaillance du système de gestion. Ce qui est dit sur le plastique s’applique à tous les matériaux massivement utilisés Le rapport insiste sur la nécessité de prendre en compte le cycle de vie complet des matériaux, notamment pour favoriser l’économie circulaire et prendre en compte tous les impacts, au-delà de l’impact CO2.

Voici le lien vers le rapport.

Les sources citées par Yale Environment sont le seul point positif de l’article. Celles que je vous ai citées surtout. Mais l’article en lui-même n’a que peu d’intérêt puisqu’il ne cite que ce qui l’intéresse, généralement les premières parties d’état des lieux des rapports Je vous conseille de lire ces sources là, les rapports sont complets et on a accès à l’état des lieux, les perspectives si on continue à ne pas réduire l’utilisation de ressources et les alternatives qui sont les plus efficaces.

Je le répète: l’interdiction n’en fait pas partie.

Petit lien vers le Thread Twitter :

https://twitter.com/Kako_line/status/1209431884394090496?s=20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :