Quelques astuces pour améliorer l’isolation de son habitation

Le 8 janvier 2021, RTE demandait aux français de faire attention à leur consommation électrique et de réduire de 1°C leur chauffage. Mais ne serait-il pas plus pertinent d’améliorer l’isolation de nos habitations ?

Voici les températures d’intérieur recommandées (quand on y est bien sûr) :

  • Pièces à vivre: 19-21°C (sinon 17°C),
  • Chambres: 16-18°C la nuit. Pour les bébés : 18-20°C,
  • Salle de bain: 22°C (sinon 17°C).

Ce sont des indications : mesurez la température au centre de la pièce.

Ce qui compte c’est la température RESSENTIE !

Qui peut être différente pour chacun d’entre nous, et qui est aussi dépendante de l’isolation de son habitation. Voici un petit schéma de l’ADEME que je trouve explicite (source).

Ce qui génère de l’inconfort et donc une nécessité d’augmenter la température c’est :
❄️ Une mauvaise isolation des murs, plafonds, toit,
❄️ L’humidité si supérieure à 60% ou inférieure à 35%,
❄️ La présence d’infiltrations d’air froid..
..Qui contribuent à créer des parois froides.

Je ne vais vous parler que des deux derniers points qui peuvent être traités assez facilement (en fonction des cas de figure). Pour le premier cas, il sera nécessaire de réaliser des travaux d’isolation plus conséquents et plus couteux. Et l’hiver n’est pas une bonne saison pour ça.

1/ L’humidité

Pour éviter d’avoir un air trop humide ou trop sec, il faut que votre ventilation soit efficace. La contrôler, la nettoyer si besoin.. En gros s’en occuper sérieusement. Ce n’est pas grand-chose et ça peut permettre de régler une partie du problème.

Si le problème est lié à la structure de l’habitation, des travaux seront nécessaires pour le résoudre, en s’assurant au préalable que la structure n’a pas été endommagée par l’humidité, en fonction de sa composition. Un petit diagnostique sera probablement nécessaire.

2/ La présence d’infiltrations d’air froid

Cela concerne toutes les ouvertures vers l’extérieur ou pièces non chauffées (garage, cave). Et c’est là que je vous raconte mes mésaventures.

Je me suis rendue compte que ma porte d’entrée laissait passer l’air extérieur pour deux raisons :

  • Mauvais serrage des gonds de la porte. A rééquilibrer !
  • Une fissure à la jonction entre le mur et la porte !
    qui génère un mur froid dans mon couloir.

Donc voici quelques pistes sur ce que vous pouvez faire pour réduire les déperditions de chaleur au niveau des vitrages et portes qui donnent vers l’extérieur ou vers des pièces froides :

✅ Contrôlez que vos portes et fenêtres ne laissent pas passer l’air. Si c’est le cas:

changez le joint d’isolation ou en mettre un. Attention à bien retirer l’ancien joint, colle incluse et bien nettoyer/dégraisser avant d’appliquer le nouveau joint. Si vous optez pour des joints adhésifs, en caoutchouc ils sont plus durables qu’en mousse (à changer tous les ans).

Image3 Image4Dans le cas de ma porte : une dissymétrie par rapport au cadre, à régler donc. Si malgré tout il vous reste un petit jour en bas de la porte, vous pouvez installer un bourrelet de porte ou mieux un boudin de porte !! mignon, geek, tradi, à vous de choisir

✅Pour les fenêtres ou vitrages, si nous n’avez pas de double vitrage, vous pouvez appliquer un film thermo-rétractable côté l’intérieur. C’est un film transparent qui s’applique sur le vitrage avec un sèche-cheveux.

Le film emprisonne une lame d’air qui permet d’améliorer la performance thermique du vitrage et éviter l’effet paroi froide que l’on a évoquée. C’est une sorte de survitrage économique, en attendant d’installer un double-vitrage.

✅ Si comme moi vous avez des fissures autour des jonctions entre portes ou fenêtres et un mur, vous pouvez utiliser un enduit ou un mastic pour les combler en attendant de réaliser des travaux plus conséquents si besoin. Vu la taille de la fissure j’ai choisi le mastic.

Avant d’appliquer le mastic :

  • Nettoyez la zone si besoin (s’il y a de la poussière par exemple ou si le mur est sale, il faut éviter la présence de graisses ou de saletés).

  • Ouvrez légèrement la fissure avec grattoir triangulaire ou couteau de peintre. En fait, il faut que les bords de la fissure soient un peu ouverts pour permettre le passage du mastic. Et ça permet aussi d’enlever les éléments friables si besoin.
  • Ensuite, brossez (possible avec un pinceau large ou une brosse) pour enlever la poussière. Appliquez le mastic avec un pistolet (embout à découper en fonction de la largeur de la fissure) et étalez avec une spatule.
    Laissez bien sécher au moins 24h.

Il y a d’autres petits trucs efficaces comme mettre un rideau thermique au niveau des portes, fermer ses volets le soir quand on est chez soi.

Vous pouvez mettre une bouillotte 1/2h dans le lit pour le réchauffer avant d’aller dormir. Et puis… Comme dit dans la vidéo, l’essentiel est d’être bien chez soi !

Et si vous souhaitez être informés de la situation du réseau et de quelques astuces pour réduire sa conso d’électricité, il y a le site EcoWatt.

Petit lien vers le Thread Twitter :

https://twitter.com/Kako_line/status/1347483575139098625?s=20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :